Recherche et études scientifiques

Thèse CIFRE 2015-2018 : Développement d’outils et de techniques de bioacoustiques pour le suivi du Loup gris (Canis lupus)

Les partenaires financiers de la thèse CIFRE 2015-2018 :

L’écologie du paysage sonore (‘Soundscape Ecology’) est une science qui consiste à étudier un paysage ainsi que les sons qui le composent. Ces sons peuvent être d’origine biologique (biophonie), géophysique (géophonie) ou encore anthropique (anthropophonie). Étudier une espèce animale dans un milieu naturel grâce à ses vocalises, chants ou cris nécessite la prise en compte du paysage sonore dans lequel cette espèce évolue. Le développement d’outils et de techniques de bioacoustique pour le suivi d’un carnivore discret et difficile à détecter comme le Loup gris s’intègre donc dans ce champ de recherche.

© 2015 CROC

Depuis son retour naturel dans les Alpes, en France, dans les années 90 puis dans le massif des Vosges en 2011, le Loup gris fait partie de notre paysage de montagne comme de plaine. Ce canidé vit principalement en meute et est installé sur de grands domaines vitaux pouvant aller de 100 à 500 km². Pour communiquer avec ses congénères et protéger son vaste territoire, le Loup utilise un moyen de communication puissant et de longue portée, à savoir le hurlement.

Jusqu’à présent les hurlements de différentes sous-espèces de loups ont fait l’objet de quelques études scientifiques portant essentiellement sur la signature vocale individuelle et le dénombrement des individus composant une meute.

Ces résultats préliminaires soulèvent la question de la possibilité d’utiliser la bioacoustique pour le suivi du Loup gris sur de grandes superficies et dans différents contextes paysagers (plaine et montagne). L’objectif est, sur la base de l’étude des hurlements, de détecter et localiser des meutes, de dénombrer les individus grâce à différentes méthodes (indices de diversité acoustique par exemple) ou encore de détecter les évènements de reproduction.

Dans cette perspective, une thèse CIFRE a été lancée au CROC. Elle est réalisée en collaboration avec le BEC (Biologiste Ecologue Consultant) et le LIEC (Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux, CNRS, UMR 7360) de l’Université de Lorraine. Débutée le 1er avril 2015, elle s’achèvera dans 3 ans. Une première partie du travail est réalisée en milieu naturel (massif des Vosges, plaine Lorraine, massif alpin) et une seconde en captivité dans des parcs animaliers.


Doctorante : Morgane PAPIN


Co-directeurs :

            François GUEROLD, Professeur à l’Université de Lorraine, LIEC, CNRS, UMR 7360J

            Julian PICHENOT, Docteur en biologie de la conservation, Biologiste Ecologue Consultant

            Estelle GERMAIN, Docteur en éco-éthologie, CROC


La thèse CIFRE 2015-2018 intitulée

« Développement d’outils et de techniques de bioacoustique pour le suivi du Loup gris » est  cofinancée par l’Union européenne dans le cadre du Programme Opérationnel FEDER-FSE Lorraine et Massif des Vosges 2014-2020.

Découvrir tous les partenaires financiers, techniques et scientifiques du CROC : cliquez ici

© 2014 CROC / M. Papin

© 2015 CROC / M. Papin

© 2014 CROC / M. Papin

© 2014 CROC / M. Papin

© 2014 CROC / M. Papin

© 2018 CROC / Mentions légales / Plan du site